30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 20:00
Traditionnellement, dans notre région, le dimanche précédant Pâques est une grande fête, à vrai dire la plus grande fête religieuse de l'année.
Dans le temps, per Rampam (pour Rameaux), même les hommes allaient à la messe ! Ils portaient, au bout de perches, de gros bouquets de buis et de laurier mêlés.
Pour les uns, le premier rameau béni allait dans l’étable pour protéger le bétail. Le laurier, lui, favorisait la naissance d’agneaux noirs. Pour d’autres, on mettait les rameaux de l’année dans la maison et ceux de l’année précédente étaient portés dans l’étable ou au coin des champs de blé.
 Après la messe, les hommes allaient boire le vin blanc et acheter des cornues "chez la Zélie", tandis que les femmes et les enfants rentraient directement à la maison.

De nos jours, les messes de Rameaux connaissent encore l'affluence, à Saint-Germain par exemple.
Rameaux (le 5 avril, cette année), c'est aussi la fête des enfants, une sorte de fête des grands-mères en moins commercial...


Le Vendredi Saint, dans nos campagnes, on n’attelait pas les boeufs et on faisait carême en mangeant la merluça , la morue, qui était très bon marché à l’époque. On ne consommait pas de produits d’origine animale ce jour-là (ni oeufs, ni lait).



Lors du dernier stage de cuisine organisé par Clermont-Passions, un amuse-gueule à base de morue a été préparé. En voici la recette (donnée par la Margot)

Il faut : 200 gr de morue, 2 feuilles de laurier,  quelques fines herbes, 3 cuillères à soupe de crème fraîche ou de fromage blanc, poivre

Faire dessaler la morue 4 heures en changeant l'eau 2 fois.
Faire pocher la morue dans un litre d'eau, avec le laurier, pendant 10 mn puis la retirer et l'essuyer.
Dans le bol du mixer, faire une purée avec la morue, la crème et le poivre.
Disposez sur les cuillères  (ou sur des toasts) et décorez avec les fines herbes.
Dégustez avec un verre de vin blanc.

Et vous, comment allez-vous cuisiner la morue ces jours-ci ? Envoyez-nous votre recette, nous la publierons.

Et pour ceux qui préfèrent les poissons d'étang, une grande vente est prévue à Autrevialle, samedi 4 et dim. 5.



Partager cet article

Repost 0
Publié par Le Clermontois - dans Histoire (s)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Clermontois
  • Le blog du Clermontois
  • : pour tout savoir sur les activités des associations de Clermont
  • Contact