/ / /

Organiser des bals à Clermont n'est pas une nouveauté ! Dans les années 40 et 50, il y en avait presque chaque dimanche soir dans la salle de bal, derrière "chez la Zélie".
IMGP4108
Mme Zélia Foueytille, née Dieuaide avait créé en 1920 une petite épicerie au fond de sa cuisine. L'affaire (qui faisait aussi bar-tabac) s'était développée dans les années 30 et les Foueytille avaient  ajouté un véritable magasin sur la droite et une salle de bal à l'arrière (photo ci-contre). Les jeunes venaient "en bande" faire la fête à Clermont, depuis les hameaux ou de Dussac, de Saint-Médard, d'Excideuil... On dansait au son de l'accordéon tenu par Passerieux, dit Courtou ou Gauthier, tous deux de Dussac. Le musicien pouvait être aussi Marcel Sciozard.
Une fois, le grand Jean Ségurel était venu des Monédières pour jouer à Clermont. Ce soir-là, la salle était comble !
affiche église
Le Clermontois a oublié les noms des petites filles de la photo ci-contre mais aime regarder les affiches collées sur le porche de notre église. Sans doute annonçaient-elles un bal au village...

On dansait aussi parfois "chez la Tiline", c'est à dire dans un autre café tenu par Mme Céline Niort, au bord de la route d'Excideuil à Dussac, en haut de la côte du "Fer à cheval"

Partager cette page

Repost 0
Publié par

Présentation

  • : Le blog du Clermontois
  • Le blog du Clermontois
  • : pour tout savoir sur les activités des associations de Clermont
  • Contact