15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 09:02

Le Club du Troisième Âge, affilié au secteur des Truffiers de la Fédération des Aînés Ruraux, était invité en novembre au concours de dictée qui s'est déroulé à Sorges Le thème annoncé était  "l'automne et les champignons".

 

. Nos Clermontois n'ont pas concouru mais étaient représentés par l'auteur du texte de la dictée, laquelle s'est avérée très sélective quoique d'une difficulté moyenne.

 

Voici le palmarès :

 

1ère : Madame Brisson Monique, présidente de Ste Orse
2ème : Mr Marquet Michel, le Change
3ème : madame Terrein Annie, Sorges.
5154377993_c9f6af3e0e.jpg
  En guise d'entraînement, voici le texte de la dictée proposée :

" Plaisirs d’automne
>
> Le temps automnal et notre présence sur le territoire envié des trufficulteurs nous invitent à parler aujourd’hui des champignons.  Nul n’ignore l’importance qu’ont revêtue les « cryptogames sans chlorophylle » dans notre région car toute la culture de nos concitoyens en est imprégnée. A commencer par le plaisir, commun à  nombre de Périgourdins, de se promener en bottes, le bâton à la main, par ces matins fauve clair, brumeux et frais, dans les sous-bois où sentent bon les lichens, l’herbe épaisse et l’humus effervescent nourri de feuilles fraîchement tombées des bouleaux, des frênes, des chênes et autres châtaigniers de nos forêts. Le prétexte à ces promenades matinales est bien sûr la quête des cèpes, des girolles,  et des  craterelles qu’on appelle plutôt ici les trompettes-de-la-mort - mot bien funèbre pour un mets succulent et inoffensif.  Leurs désirs ne sauraient être parfaitement comblés s’ils n’en rapportaient pas de pleins paniers dans le but de les cuisiner et d’en rassasier leurs convives. Et l’on passe tout naturellement aux plaisirs gastronomiques, si caractéristiques de notre petite province, dont la renommée est devenue nationale, voire internationale ! Rencontrez-les, nos Périgourdins, à la saison, sur une place de marché, accordez-leur votre attention ; on n’a pas besoin de les interroger, tous vous prodiguent sans contrepartie des préceptes pour accommoder votre récolte…si comme eux vous avez eu l’heur de trouver le coin prolifique et éphémère, dont on garde jalousement le secret, où se recueillent les meilleurs spécimens. Et pour que vous n’oubliiez pas la recette qu’ils vous ont conseillée, ils vous offrent même généreusement les ingrédients nécessaires au succès de votre plat. Car ici le partage et les savoir-faire acquis des générations précédentes accompagnent toujours nos plaisirs, et le bien-être de chacun s’appuie sur de bons produits  souvent cachés mais offerts spontanément par la nature,  qu’un tour de main transmis par les aïeux fait contribuer à nos délices raffinées.
>
>     Alors, cher ami arrivé comme nous à l’automne de ta vie, toi qui sens qu’on t’a communiqué quelques secrets ancestraux qui t’ont satisfait ou régalé,  ne les oublie pas, transmets-les quels qu’ils soient, délivres-en la substance aux générations futures : ce mycélium invisible fera naître à coup sûr les saveurs sans pareilles de demain."

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Clermontois
  • Le blog du Clermontois
  • : pour tout savoir sur les activités des associations de Clermont
  • Contact